bdsm commercial AURORAWEBLOG

                                 Photo Eric Charles

 

Pour lui, c’est la seconde couche. J’avais déjà épinglé son site en mai ici-même.

Pourquoi y revenir ?

Parce qu’avec surprise, je me suis aperçue que son « lieu d’étalage » était devenu en « Allo Pass ».

Il s’agit donc de cet homme qui se définit comme la « Grande Référence du Milieu SM » puisqu’il est apparu dans les trois récits de soumises  les plus vendus de ces 20 dernières années en tant que maître d’appoint à qui l’on confiait ces dames pour un complément de « dressage ».

Vous vous en souvenez peut-être. On attendait ses « Mémoires » en librairie à l’époque. On les attend encore.

 

Donc le bonhomme a rendu ses galeries payantes et refait le mur d’entrée. Je ne vous donnerai pas le lien ( je me suis engagée par disclaimer à ne pas promouvoir ce site et on se doute que je respecterai ça à la lettre et avec un plaisir évident ).

 

Le mur d’entrée ne nous apporte rien de plus que son ancienne mouture sinon une insistance marquée à expliquer que le maître ne veut que des femmes très belles dans son donjon parisien privé. « Très belle » est très objectif, on le sait. Je dirais que pour lui, ça se situe entre très jeune et très maigre.

Les galeries vues « gratuitement » ce printemps ayant été pour moi source de rires francs ( les instruments recouverts de housses, pour ceux qui avaient lu mon post de mai ), je me suis alors dit qu’il n’était pas possible qu’il veuille les monnayer en l’état. Par souci d’honnêteté, avant d’en parler ici, j’ai payé l’Allo Pass.

 

Effectivement, le site a triplé son volume de photos. Mais qu’en dire ?

Elles restent dans la lignée de ce que j’en avais conclu dans mon premier texte. Tout dans l’esbroufe.

Les visages de ces dames sont toujours masqués par le « Blason du Maître » ( Et quel blason ! Criard et d’un mauvais goût rarement atteint… ), le style des images évoque la mise en scène pompeuse, toujours sur le registre son et lumière « La Prise Du Château-Fort » avec pointe d’épée posée sur un sein par ci, visage recouvert d’un voile à fleur de lys par là…

 

De plus, si les femmes sont « belles », si les objets sont rutilants ( ils sortent de sous la housse !), les photos ne le sont pas.

Voir une femme « expulser le superflu de la boisson » dans une flûte à champagne, c’est beau sous l’objectif de Gilles Berquet, pas sous celui du premier quidam venu .

Alors, certes, luxe il y a. Mais le luxe de l’argent ( qui ne va pas jusqu’à se refuser les Allo Pass toutefois! ), pas celui du talent.

Il est d’ailleurs heureux que le maître ( qui n’apparaît toujours sur aucune image ) ne se prétende pas « shibariste » car ses encordages sont parmi les plus lourdingues qu’il m’ait été donnés de voir…

 

 

Puisqu’il est question d’argent et qu’il s’agit donc d’attirer des gogos, je ne nie pas qu’il y ait du plus hard dans les « nouveautés » mais là, les ajouts s’en tiennent à la photo de sexe, de partouze ou de rapports bi.

Je réitère ce que j’ai toujours dit sur ces points : je ne vois pas en quoi tout cela est du SM.

 

Grand Guignol et Plan Q : tu parles d’une « Référence » !

 

Et de plus, une chose est extrêmement gênante pour moi : on paye pour voir des photos de femmes qui sont passées là, dans ce donjon.

Leur passage contribue donc à l’ « entretien » du site, sinon du donjon en question.

 

Voici décidément une occasion de « souhaiter ne pas être invitée ».

 

 

PS :Au delà de cet exemple, on voit fleurir chaque jour sur les forums, les listes etc. des liens vers d’autres sites comme celui-ci : deux clics et deux images puis la demande d’un Allo Pass.

Il s’agit de sites de Maîtresses pour la plupart, mais aussi de soumises ou de couples. On est navré que les lieux qui les référencent ne citent pas la mention « payant » mais les classent dans les « sites persos ». Or, tout cela n’a rien de personnel : c’est bel et bien ( et seulement ) une exploitation commerciale…

 

 

 

 

 

 

tags technorati :