bdsm maitre soumise AURORAWEBLOG

                                   Image Luis Royo

 

Celui-là, j’en donnerai le lien ( pour adultes exclusivement ) ici.

D’une part, parce que je ne peux considérer lui faire de la pub, le site n’ayant pas été réactualisé (ouf !) depuis 2000 et d’autre part car j’aurais peur que l’on ne me croie pas !

Le machin (j’écris ainsi parce qu’il s’agit d’un Multimania Lycos dont on connaît la navigation flippante), le machin donc s’appelle « mon maître à moi ».

Cela devrait, vu l’intitulé, être un site de soumise. Amoureuse.

 

Que nenni !

C’est un maître qui a mis ça en ligne.

Et un maître solo.

Remarquez, c’est clair dès le disclaimer qui à lui seul mérite le voyage.

Après une première partie « Introduction » qui reprend tous les docs lus et relus (et où le malin trouve tout de même le moyen de donner un « ordre virtuel » à une hypothétique lectrice candidate : s’ouvrir une bal afin de lui écrire !), voici la section « le maître » (qui comprend une sous-partie « la soumise »).

Ben, vous devinerez jamais !

« Le maître », c’est une auto pub pour le propriétaire du site et « la soumise » ce n’est, ni plus ni moins que sa recherche perso…

Une sorte de gigantesque petite annonce en forme de site.

 

J’en suis sidérée.

Fallait tout de même oser.

Je me demande seulement si depuis l’an 2000, le coup de bluff a payé…

 

 

 

 

 

 

tags technorati :