Ce texte n’est qu' un jet d’idées qui me viennent à cette heure en vrac mais elles visent à parler de quelques zones d’ombre taboues dans les prises de positions de tel ou tel et dans les arguments qui ont été utilisés ces derniers mois.

Pour des analyses plus fouillées du TCE, voir les sites de la fin de ce post.

 

Parce que l’Europe est, dans son concept de base, une belle et grande idée, ce sera non .

Non au TCE, illisible fouillis technocratique concocté par un ancien Président de la République (et Académicien !), qui nous engagerait- dit-on sans rire - pour les 50 ans à venir.

Or, toute la « Partie III » de ce TCE est fondée sur des articles qui en font le sacre du libéralisme dans le domaine économique et social.

 

L’argument qui vise à dire que l’on ne peut y échapper, qu’il n’y a pas d’alternative est philosophiquement faux : il y a toujours une autre voie. Le libéralisme n’est pas une fatalité. C’est un choix  dans lequel nous ont entraînés des élites que nous avons élues, certes, mais pas forcément pour qu’elles appliquent cette politique.

 

Et je souhaiterais, moi, puisque le sujet a été abordé par tous mais au final analysé par personne revenir sur cette fameuse notion du vote-sanction.

Il est étonnant que le slogan « Ne vous trompez pas de scrutin ! » ait été aussi mal entendu et donc repris par les partisans du « oui » au PS.

Les gens qui seraient tentés de rejeter en effet une politique « française » le 29 mai, puisqu’ils n’ont pas été convaincus par les propos et meetings de François Hollande, Jack Lang et autres, rejettent en fait une politique qui dure depuis des années et qui a été tout autant conduite par la Droite que par la Gauche précédemment.

En ce sens, aller tirer Lionel Jospin de sa torpeur pour en faire un Chevalier Bayard du « oui » n’a sûrement pas été une idée bien judicieuse…

 

Le conglomérat du « non » ne me gêne pas. Il est évident que sur une question avec seulement  deux réponses possibles, les raisons de répondre « oui » ou « non » vont rassembler des électeurs qui ont en d’autres occasions les positions les plus éloignées. Les ultra-libéraux trouvent fatalement que cette constitution ne l’est pas assez, tout comme les anti-libéraux  (parmi lesquels je me classe) trouvent qu’elle l’est trop.

 

Je ne suis pas dupe, à Gauche, de l’opportunisme de Laurent Fabius mais je suis tout autant clairvoyante sur les prises de position d’un Nicolas Sarkozy : elles sont amenées par le même but ! Et c'est justement à force de jouer les électeurs comme des pions sur l’ échiquier de leur carrière personnelle que les politiques ont…

 

Nous dire que ce TCE est le « moins pire » des traités ou textes régissant les institutions européennes jamais proposé est aussi un argument exaspérant. C’est demander de voter oui, faute de mieux. Et ça n'a vraiment rien d'attractif de penser que l'on nous demande de ratifier quelque chose qui est reconnu d'emblée comme raté mais que...

 

Enfin, l’absurde dramatisation de la fin de la campagne qui nous a vu aller en 72 heures du Raffarin bonasse assurant que de toute façon rien ne serait changé le 30 mai au Chirac de ce soir solennel , théâtral, en passant par toutes les saillies des tenants socialistes du « oui » a fait basculer la vapeur de bien étrange manière.

Après avoir toujours dit que c’étaient les partisans du « non » qui étaient de frileux agitateurs d’épouvantails effrayants, voici qu’ à cette heure ce sont eux qui en arrivent à pousser les derniers cris d’anathème et à jouer les grandes orgues de la peur…

 

Mon choix est fait depuis longtemps. Il est naturel pour moi qui me situe à gauche du PS "Tendance Hollande" ( parcours normal vu ce qu’il est devenu ).

Comme toujours je choisis ce qui ne sera pas dommageable à l’individu-citoyen et ce TCE l’étant, je le refuse.

J'avais, je le précise, refusé en son temps Maastricht. 

 

Voici cependant les docs sur la toile qui me convainquent  encore un peu plus et quelques textes de blogueurs :

 

http://etienne.chouard.free.fr/Europe/index.htm

 

http://bellaciao.org/fr/

 

http://rezo.net/

 

Et

 

http://europavenir.free.fr/blog/index.php  (avec les textes  de Fulcanelli sur le TCE)

 

un texte amusant de Favret :

 

http://www.u-blog.net/favret/note/290

 

un texte sérieux de Jaurès :

 

http://www.u-blog.net/JAURES/note/57667