Quoi qu’il puisse en paraître dans mes notes souvent ironiques, j’ai une certaine tendresse pour les BDSMeurs de base, ceux qui ne sont pas du « Milieu ».

Avec leurs histoires tragi-comiques, leurs maladresses, ils me font souvent sourire.

Mais c’est un sourire de bon aloi qui prouve au moins qu’ils existent.

Que nous existons.

 

Maître Baygon ( jaune ou vert mais en couleurs, cela a son importance ) est un pseudo de pseudo.

Vous allez voir qu’il lui va bien.

 

Comme tant d’autres, il recherche. Pour lui donc, le recours à la petite annonce est indispensable.

La plupart d’entre elles paraissent noir sur fond blanc.

Lui a décidé, comme il touche d’évidence au « Hache thé et mêle ! », de faire figurer la sienne en couleurs afin que parmi les autres, fort nombreuses, ce soit elle qui attire l'attention et le clic .

Il va s'y présenter sous son meilleur profil, essayer de convaincre de son expérience (son pseudo réel est tout un programme !), de sa philosophie.

Jusqu’ici tout va bien.

 

Las, au dernier instant, son clavier le trahit.

Et voici ce que l’on peut lire dans ses deux dernières lignes qui sont écrites en lettres capitales rouges ( il désirait donc que ce soit ce qui sauterait aux yeux d'emblée et que l'on retiendrait de lui ):

MA DEVISE : UN GANT DE SOIE SUR UNE MAIN D’ACIER.

MA SPECIALITE : L’EDUCATION DE SOUMISES NOCIVES.

 

Il est certain qu’il souhaitait taper « novices ». Mais, emporté par son élan…

 

Alors, évidemment, c’est à être plié de rire. Parce qu’on imagine la situation.

Et parce que, pour brocarder souvent les « Maîtres », il n’empêche que j’en viens tout à coup à penser que si faute de frappe il n’ y avait pas, et bien quant aux « soumises nocives », j’aurais bien ma petite liste à lui conseiller.

J’en connais quelques-unes sur Paris et d’autres ailleurs…

 

Car il n’ y  pas que des « Dominator » à être malfaisants.

Et celles auxquelles je pense, Maître Baygon pourrait les poudrer, les pschitter à loisir…

 

PS : Si un(e) ami(e) de Maître Baygon me lit et le reconnaît, qu’il lui conseille donc de rectifier son annonce.

Là, comme ça, pour avoir une chance de voir sa quête aboutir, il est vrai, foi de Nocive, que ça ne le fait pas, mais alors pas du tout !!