Photo Molly Rogyn

 

 

Parmi les objets fétiches du BDSM, s’il en est bien un qui ne m’inspire pas, c’est la cagoule.

En cuir, en caoutchouc, en latex, c’est pour moi très laid à voir sur quelqu’un de part les expressions qu'elle gomme et pourtant symboliquement, j’en comprends tout le sens et le ressenti que peut éprouver celui ou celle qui la porte…

 

Mais comme pour bien d’autres objets, il faut arriver à en transcender la matérialisation pour lui attribuer un peu de sublimation.

 

Là est le rôle de l’art qui interprète à sa manière.

J’adore cette cagoule clin d’œil, façon bonnet du joker des cartes à jouer, photographiée par Molly Rogyn. L'expression du modèle demeure ici.

 

C’est ma cagoule à moi, celle que j’ai dans ma tête et non sur la tête…