Suite à la note de TRASIMARQUE voici les 10 disques « les plus pires » de notre discothèque. On vous prévient, c’est « hard » !

 

1/ JOSQUIN DES PRES : « Messe Pange Lingua »

Là, c’est perso. Si nul ne sait pourquoi, nous si !

 

2/ BRAHMS : « Les danses hongroises »

On les a confondues, un jour de bourre à Carroufe, avec les « Danses slaves » de Dvorak.

Aimez vous Brahms ? Pas nous !

 

3/ PROCOL HARUM : «  A winter shade of pale »

17 versions différentes pour un seul tube, c’est 16 plus une de trop!

 

4/ KRAFTWERK : « Autobahn »

J’écoutais ça en boucle à 17 ans. C’est connu, « on n’est pas sérieux quand … »

 

5/ ELLI ET JACNO : « Tout va sauter »

Même combat : « J’avais vingt ans et je ne laisserai jamais personne dire que… »

 

6/ VICTOR LAZLO : « Le canoë rose »

Et dire que j’en ai pleuré des rivières…

 

7/ MICK JAGGER : « She’s the boss »

Sans les Stones, le caillou ne vaut pas un clou.

 

8/ LARA FABIAN : « Pure »

On l’a deux fois… Les deux fils de M. l’ont acheté et les lui ont laissés à la maison lorsqu’ils sont partis voler de leurs propres ailes.

 

9/ CHANTAL GOYA : « L’intégrale »

M. a aussi une fille, aujourd’hui maman qui ne veut plus de « soupe » pour sa bambina.

 

10/ BENJAMIN BIOLAY & CHIARA MASTROIANNI : « Home »

Acheté parce que j’aimais Marcello et jamais déballé parce que ce n’est pas une raison suffisante pour l’écouter…

 

 

 

P.S.: On en a aussi des bons et quelques uns même d'excellents...