Image Man Ray

 

Ici, les mots ne sont que pour ceux qui, n’étant pas du royaume, imaginent une différence, ou qui ( plus grave encore ) faisant partie du royaume, « s »’ imaginent une différence…

 

«  La ville n’était pas défaite. Dans la chambre devenue légère le donneur de liberté couvrait son amour de cet immense effort du corps, semblable à la création d’un fluide par le jour. »

René Char – Fureur et mystère – 1948 .

 

Ils diraient que chez eux, le cérébral prévaut.

D’autres démentiraient et se hissant très haut vous diraient que jamais le mystère charnel ne doit être accompli dans son simple essentiel.

Ils le voudraient nourri de façon exigeante avec une honorée ravalée dans ses membres au rang d’objet de peu parfois même en servante.

Ils diraient que chez eux la femme se résume. Entre le marteau et l’enclume.

Leur art du raccourci est un drame en trois actes. Ou des orchestres vides libèreraient trois fosses sur la scène des pires. Et le Ténor Tonnerre jouerait sa balle au golf en parcours imposé. La pose est de rigueur tout comme la fureur.

Laissez cette fureur et ce bruit à Shakespeare.

Il arrive aussi que le Roi de l’Empire, même s’il faut se taire, ne surtout pas le dire, aime en humble humain son égale-vassale. 

 

 

Et que leur nuit de chair soit une nuit d’amour.