«  Hé ! L’Harmonica, lorsque ton heure sera venue, prie le ciel pour que ce soit un bon tueur qui te descende ! »

 

C’est la fin d’une histoire d’hommes, du côté de l’Ouest.

Ils sont trois. On pourrait dire : le bon, la brute et le truand.

 

Ils étaient trois aussi en 1968 pour composer le scénario original : Sergio Leone, Bernardo Bertolucci (encore lui, mais oui !) et Dario Argento .

 

C’est beau, palpitant, tragique, magistral. Plans d’ensemble, plans séquences, musique, décors. Une vraie leçon de mise en scène.

 

Ce soir, deux de mes souvenirs d’enfance passaient à la télé : « Ludwig » de Visconti et celui-ci, « Il était une fois dans l’Ouest » de Sergio Leone.

 

J’ai regardé le western.

J’ai enregistré « Ludwig ». On enregistre pour garder.

 

Je ne sais pas si j’ai fait le bon choix.

Au fond, c’est quoi le cinéma ?