Sculpture Allen Jones

M COMME MEUBLE ...

 

 

Il est des pratiques BDSM que je connais de très loin. Ainsi, le « sujet-meuble » .

 

Pour avoir lu dans le programme d’un célèbre club parisien, il y a quelques années, l’annonce d’une soirée « meubles vivants », j’avais bien un peu deviné de quoi  il pouvait s’agir.

J’ai voulu en savoir un peu plus long pour être tombée ces jours-ci sur un site qui illustrait cela avec de fort laides photos de « femmes tables ».

 

C’est chez nos amis américains que j’ai trouvé quelque chose à me mettre sous la dent. Ils appellent cela « fornophilia* » et ils ont un artiste du Pop-Art, Allen Jones, qui a fait toute une série de sculptures sur ce thème en 1969.

Vous voyez donc plus haut sa « femme siège » (Hat Stand).

La sculpture me plaît. Logique : j’ai adoré le Pop-Art lorsque j’étais ado!

 

La pratique ?

Cela irait chercher, à mon sens, du côté du bondage et de la contrainte (avec une touche d’objectisation ... comme ils disent).

Pour moi, pas d’intérêt. Déjà, dans la vie courante, je ne suis pas une amoureuse des meubles. Alors, normal, je ne ressens aucune vibration à l’idée de servir de table, de siège, de lampe etc.

 

Mais pour ceux que cela inspirerait, pourquoi pas ?

 

Histoire de ...« meubler » une petite soirée!

 

 

 

(* "forniphilie" pour la traduction française).