M COMME MELANGE POUR UN COCKTAIL ESTIVAL ( OU NOTES PARESSEUSES 4 : FLEURS DE CUIR ...) 

 

Cuir en fleur… Cuir odeur.

Et cet été chaleur qui donne à la peau des effluves profondes.

La légère passante se dévoile en beauté derrière un ornement qui aux autres est muet …

Mais approche Ton nez du cuir ornant mon cou… Et laisse aller, mon Cœur, Ton imagination…

Pense à d’autres objets de la même fragrance, pense à d’autres moments et à mes folles transes…

Ferme les yeux et sens, ferme les yeux et vois, les signes qui demeurent aux chevilles aux poignets lorsqu’on en a ôté de charmants bracelets, les signes à fleur de peau, géométrie de lignes , horizontalité ou quadrille croisé… Ecarlate splendeur, fugitives rougeurs…

Il faut aimer le rouge et le noir lorsqu’on est comme nous.

Et puis aimer les fleurs. Les aimer plus que tout.

Parfum de romantisme est parfum d’érotisme parfois.

Souvent.

De Toi à moi...

Amants.