Autrefois les mots faisaient sens

Dans les ruelles d’Ailleurs Land

Ils ont perdu leur essence

C’est No ForuMan's Land

 

Quand il n’y a plus rien à dire

Parce que l’on a tout verrouillé

Du meilleur on va vers le pire

Puisqu’il faut toujours ajouter

 

Car il reste bien sur à vendre

C’est la croissance et le progrès

Certains n’ont plus rien à apprendre

Quant aux lois du marché

 

S’en viennent les émoticons

Qui dansent comme vibrions

Fini le tour de la question

Emotifs,  cons ? 

 

Et ça fait « Pam Shebam Blop Wizzz »

Comme dans le « Comic Strip »

Mais Gainsbourg avait du talent

Là, je n’en dirai pas autant…