Ce soir, sur Mediatic, à 17h42, la note que je reproduis ci-dessous, ne sachant faire un trackback :

 

Tu te dis... A quoi bon... (Note personnelle)
  Tu en as vu défilé des visages, tu en as croisé des parcours de vie... Tu as cru en l'Internet pour tous ; tu y crois encore foncièrement parce qu'il n'est pas question qu'il soit entre les mains de certains et pas d'autres. Des histoires, tu en as entendu. Tu as écouté ces réfugiés du Rwanda, tu as contribué à remettre sur le chemin des hommes et des femmes, modestement... Ce toi c'est un je que tu as du mal à affirmer.
Parce que personne n'est indispensable dans ce bas monde. Toi-Je, tu ne l'es pas ; tu ne l'es plus. Et pourtant, je suis encore là.
J-8.

 

C’est un texte très beau, c’est un texte très vrai, mais c’est extrêmement mélancolique aussi, à quelques heures à peine de la fin de la Fête de la Musique et du franc succès de l’initiative de JLR, le blog « Blogue ta musique ».

Et puis, une question se pose…

Ce J-8 qui semble nous amener au 29 juin. Correspondrait-il à la fermeture de Mediatic que son auteur avait annoncée pour le 30 juin?

Si tel est le cas, c’est une grande tristesse qui doit étreindre à cette idée tous ceux qui « ont cru en l’Internet pour tous, qui y croient encore foncièrement, parce qu’il n’est pas question qu’il soit entre les mains de certains et pas d’autres ».

 

Qui, si JLR se tait, portera la parole des « blogs pour tous » et la nécessaire information sur notre petit monde en pleine mutation ?

 

Nous avions la chance d’avoir à nos côtés cette vision panoramique au quotidien.

Il n’y a aucune relève qui s’annonce.

Personne n’est irremplaçable mais certains sont diablement nécessaires.

 

Je suis triste et j’espère pour une fois de tout cœur avoir fait un contresens complet sur un texte.