BDSM et Bondage: La série "Kun"i d'Anna Fubuki enchaînée au bord de l'océan.

BDSM et Bondage: La série "Kinbaku et châines" d'Anna Fubuki pour Kuni photographiée au bord de l'océan.

Photographies © Anna Fubuki et Kuni.

 
 
 
S’il est bien une chose que je ne veux point faire, c’est « massacrer » la présentation de l’excellent dernier livre de ma série d’été.
Or, ce soir, impossible de parvenir au bout de ma note.
 
Je transpire à grosses gouttes au dessus de mon clavier et, inconsciemment, entre deux douches, je sais que je n’ai qu’une envie : gagner ma chambre, nettement plus fraîche que le salon.
 
Je préfère dans ces conditions déclarer forfait plutôt que de « bâcler » mon texte afin de pouvoir échapper à cet endroit torride.
 
Ce sera pour demain.
Espérons-le tout au moins !
 
En attendant et en guise d’évocation de mon état d’âme nocturne, un fantasme que je traduis par ces deux photos puisées dans mes documents les plus anciens.
 
BDSM, bondage, chaînes…
Eau surtout ! (Je n’ai pas dit « O »…).
 
La quatrième des séries célèbres de poses d’Anna Fubuki (icône du « kinbaku » dans les années 90)  pour la revue Kuni avait été prise au bord d’une plage japonaise.
Les deux clichés de fin montrent carrément la belle enchaînée.
Oui, mais dans l’océan.
 
Et en cet instant, comme elle, je me voudrais sirène (et si reine), là…