Otowaya Otonawa.

 

Photo de Otowaya Otonawa.

 

Si l' "esprit" de "mon" BDSM demeure exactement celui d'hier, quelque chose pourtant est différent en moi - et forcément en nous - aujourd'hui...
 
 
 
 
Les fantasmes tracent la route de nos désirs
Et nous amènent là
Où la chair ne rencontre nul obstacle,
Même plus mes dénis d’autrefois,
Mes peurs et mes refus.
 
J’ai fini par
Te trouver dans mes recoins les plus profonds,
Nous trouver dans mes angles les plus sombres
Et Toi, sans me reprocher mes non-dits du passé,
Tu me conduis au-delà de moi-même...
 
Tu tiens seul aujourd'hui 
Les rênes
Des limites à franchir.