Eric Keller Wunderkammer001.

Photo © Eric Keller.

 
 
 
 
 
L’univers du photographe Eric Keller n’a rien de BDSM.
Son excellent travail (à visiter ici) exprimerait plutôt le symbolisme (ses vues du port de Dunkerque) et, pour ses « nus », un macrocosme onirique et gothique, fétichiste (et non « fetish ») à la limite …
L’une de ses images m’a inspirée pourtant…
 
 
 
 
 
Poupée
Qu’on désarticule
Tentée
Par les
Tentacules
Qui se tendent
Jamais elle
Ne recule
Pas plus qu'elle
Gesticule.
 
Temps d’attente :
Elle essaie
Ou elle sait
Qu’elle se réinvente…