Nobuyoshi Araki Couverture de "Araki - Portfolio Numero 56" Editions Stern Fotografie 2009.

BDSM Nu de Nobuyoshi Araki "Portfolio Numero 56" Stern Fotografie Editions 2009.

BDSM et Bondage Photographies de Nobuyoshi Araki "Portfolio Numero 56" Stern Fotografie Editions 2009.

Scan de la couverture et de deux photographies de Nobuyoshi Araki tirées du « Nobuyoshi Araki - Portfolio Numéro 56 » de la collection Stern Fotografie © Nobuyoshi Araki.

 
 
 
Après la série des romans, « petits » cadeaux qui font toujours un « grand » plaisir, nous entrons ce soir dans la revue des « Beaux Livres » et là, le Père Noël a, cette année, toutes les raisons de gâter les amateurs de BDSM…
 
 
 
Un album de très grand format regroupant sur cent pages des photographies inédites (à une exception près) de Nobuyoshi Araki pour moins de trente euros ?
Il existe.
 
Mais oui !
C’est le « Nobuyoshi Araki - Portfolio Numéro 56 » de la collection Stern Fotografie.
 
Même si j’ai privilégié un « échantillon » parmi les nus à tendance « bondage », toutes les inspirations du « Maître » sont présentes, en noir et blanc mais aussi en couleurs, dans ce recueil paru cette année qui sera très vite appelé à devenir un « livre culte » : les portraits, l’érotisme, les fleurs, les paysages, les animaux, les gens de Tokyo…
 
Au vu de la taille des images, c’est quasiment une exposition à domicile que vous offrirez (ou vous offrirez) en le déposant dans les chaussures que vous aurez choisies au soir du 24 décembre.
 
Un seul bémol : introduction et biographie ne sont pas traduites en français et ne peuvent être lues qu’en allemand ou en anglais.
Mon très « broken english » ayant accompli la mission, vous saurez encore mieux le faire que moi, n’ayez crainte !
 
Et comme j’ai conscience d’avoir déjà tout écrit ici maintes et maintes fois au sujet de ma passion pour ce géant de la photographie et ses différentes « périodes » (jusqu’à aujourd’hui car avec Nobuyoshi Araki, on peut toujours s’attendre à de nouvelles veines de créativité insoupçonnées à venir), je vais me taire cette nuit et vous laisser contempler silencieusement la beauté de ces clichés…