BDSM Maître amoureux.

Photo « venue » du Web.

 
 
 
Préambule : Note où je mange mon chapeau (et ce n’est pas un vain mot car j’ai toute une collection de chapeaux, très beaux !).
 
 
Il y a quelques semaines, je vous proposais ici les résultats d’un sondage « réservé » aux femmes sur un site BDSM et où la question posée consistait en un :
« Femmes (maîtresses, soumises ou switch), désirez-vous que votre partenaire de jeux BDSM soit aussi l’homme de votre vie? ».
Vous irez vous-mêmes relire de quelle façon le « Oui » arrivait en tête avec quelque nuance, certes, mais largement tout de même, ce qui me permit de titrer « Le Triomphe de l’Amour ».
Là où j’aurais surtout dû me permettre d’être moins triomphante et de seulement me taire, c’est quand dans une réplique à un commentaire de « Zarathoustra », j’ironisai sur les réponses que l’on aurait trouvées si ce même sondage avait été adressé aux hommes.
Sûre de mon fait, je mettais au pilori les masculins « déjà casés » qui hantent ce type de lieux à la recherche d’une aventure seulement.
 
Or, la personne qui signa le premier sondage eut l’excellente idée, il y a huit jours, de le refaire à l’identique en n’interrogeant que les hommes cette fois-ci.
Et les réponses de ceux-ci - qui, de plus, ont participé en grand nombre - m’amènent donc à manger mon fameux chapeau.
Car ils recherchent l’amour eux aussi et même plus hardiment que les femmes !
Lisez plutôt…
 
« Hommes (maîtres, soumis ou switch), désirez-vous que votre partenaire de jeux BDSM soit aussi la femme de votre vie? ».
 
Et ça donne :
 
1) 51,38 % pour un « oui » massif.
2) 14,36 % sur l’item qui ajoute « mais tant que je ne l’ai pas rencontré, je me contente d’autres relations. ».
3) 20,99 % répondant « non » mais en indiquant « toutefois je ne l’exclus pas comme une possibilité dans le futur. ».
4) 13,26 % se situant dans le « non » définitif.
 
Bref, si l’on additionne uniquement les choix 1 et 2, l’on s’aperçoit que la gent masculine (tout au moins celle qui fréquente ce forum BDSM mais on ne voit pas pourquoi il en serait autrement sur les sites concurrents) est toute prête à se lancer dans une relation d’amour durable à 65,74%.
 
Las, sur ces deux mêmes premiers items, les femmes - que je supposais  bien plus romantiques et désireuses de s’engager qu’eux - n’arrivent qu’à un pourcentage de 58,67% !
 
Les dés ont-ils été pipés quelque part ?
 
Désabusées, les femmes et menteurs les hommes ?
Peut-être.
Ce serait en tout cas une possibilité d’interprétation de ces deux sondages mis côte à côte qui m’éviterait d’avoir à déjeuner demain de mon bibi.
 
Mais puisque j’ai toujours fait confiance aux inscrits de là-bas jusqu’à ce jour, je ne vais pas commencer aujourd’hui à me défausser parce qu’une pirouette arrangerait bien et ma garde-robe et mon estomac ! 
 
Alors que l’on m’apporte ce chapeau, j’exige simplement un peu de miel avec pour m’adoucir l'épreuve puisque le couvre-chef en question est en feutre dur…