Willy Ronis Le Front Populaire 14 juillet 1936.

Willy Ronis Grève chez Citroën 1938.

Willy Ronis Paris Place Vendôme 1947.

Willy Ronis Le Nu Provençal 1949.

Willy Ronis Le Petit Parisien 1952.

Willy Ronis Deena de dos 1955.

Willy Ronis Les Amoureux de la Bastille Paris 1957.

Willy Ronis Le Caveau de la Huchette 1957.

Toutes les photos © Willy Ronis.

 
A- Le Front Populaire - 14 juillet 1936.
B- Grève chez Citroën - 1938.
C- Place Vendôme - 1947.
D- Le Nu Provençal - 1949.
E- Le Petit Parisien - 1952.
F- Deena de dos - 1955.
G- les Amoureux de la Bastille - 1957.
H- Le Caveau de la Huchette - 1957.
 
 
 
Nous avions eu l’immense honneur de l’entrevoir en juillet aux 40èmes Rencontres Photographiques d’Arles.
 
Avec ses 99 ans et sa verve inchangée, avec sa simplicité et son infinie modestie, il représentait dorénavant à lui tout seul ce vingtième siècle de photographie humaniste et poétique française dont il avait longtemps partagé le rôle de porte-drapeau avec Brassai, Doisneau, Boubat et Cartier-Bresson.
 
Il s’est éteint hier, lui qui, proche du Parti Communiste, photographe de la société et de l’Homme, mit en images le Front Populaire, les usines en grève, les gens de peu,  les amoureux et les habitants d’un Paris disparu désormais, mais aussi sa femme et ses propres amours.
 
L’émotion demeure intacte.
A Willy Ronis, nous dédions cet hommage en photos avec toute notre reconnaissance pour avoir été ce qu'il fut.
 
 
 
 
PS : Et, pour les amateurs de ses photographies de nus, le superbe ouvrage :
« Nues », par Willy Ronis, préface de Philippe Sollers, Editions Terre Bleue, décembre 2008.