BDSM Métaphore Transgression et Inventivité Un chien andalou de Luis Bunuel.

Photogramme de « Un Chien Andalou » de Luis Bunuel.

 
 
« La trangression, l’invention, c’est ce qui n’est pas attractif, c’est ce qui garde intacte sa substance corrosive. ».
Ado Kyrou à propos de « Un chien andalou » de Luis Bunuel.
 
 
Et par extension, le BDSM, ce n’est ni « ludique », ni « festif », ni « technique », ça ne se teste pas comme un sextoy, ça ne s’apprend pas, ça ne se vend pas sur réservation, ça n'est pas l'orgie (?) de la soirée « Fetish », ça ne se décline pas en stages…
C’est une histoire de passions et de coups de tête, de brûlures et d’âmes à vif.
C’est la créativité et l’imagination vécues à deux et chaque jour recommencées…*
 
 
 
 
 
* Et cette note restera ici en témoignage de l’une des nombreuses fois où j’aurai eu envie d’en finir avec ce « blog perso », à m’en mordre les mains pour ne pas cliquer sur la touche « supprimer » depuis des heures cette nuit…