BDSM et cuir Ellen Von Unwerth livre photographies pour les cinquante ans de la marque italienne de chaussures Casadei.

BDSM Fétiches Les cuissardes photographiées par Ellen Von Unwerth pour les 50 ans de Casadei.

BDSM Style La marque italienne de chaussures Casadei s'installe au Printemps de Paris et s'offre un livre d'or signé d'Ellen Von Unwerth.

BDSM en noir et blanc: La talent de la photographe Ellen Von Unwerth au service de Casadei pour les 50 ans de la marque.

Amanda Lear en "Maîtresse" BDSM avec des cuissardes Casadei pour l'album "Sweet Revenge" en 1978.

Photos 1, 2, 3, 4 © Ellen Von Unwerth et Casadei.

 
                                                    Photo 5 © Ariola Label.
 
 
Dans le BDSM, l’esthétique des jambes des femmes a une importance primordiale : elle passe même avant celle des bustes ou des fessiers.
Qui dit jambes dit pieds.
Si le pied peut « se porter » nu, il se porte ....encore mieux s'il est... habillé !
Plaisir narcissique, plaisir aussi de faire plaisir à l’autre puisque ce sont les hommes, nos « Dominants » ou « soumis » qui parlent le mieux -et sans tarir- de cette partie de notre anatomie et de ses parures accessoires.
Rien d’étonnant à ce que nous toutes, soumises ou Dominas, voulions avoir… chaussure à notre pied.
Et chaussures à talons si possible…
 
Une très heureuse nouvelle est donc l’implantation en France depuis les derniers jours d’avril de la marque italienne Casadei dans un corner de 30 mètres carrés au cinquième étage du magasin « Le Printemps » à Paris.
Nous n’aurons plus à courir à Rome ou Milan pour trouver leurs modèles si raffinés.
 
Casadei s’offre la France pour son cinquantième anniversaire comme elle s’offre un livre de photos en noir et blanc signé d’Ellen Von Unwerth avec les plus belles créations de la marque.
 
C’est l’occasion pour moi de partager avec vous quelques-uns de ces clichés très sensuels et érotiques où l’une de mes photographes préférées a mis tout le talent qu’on lui connaît et de rappeler que le plus beau coup de chance pour Casadei jusqu’à ce jour avait été, en 1978, la pochette de l’album « Sweet Revenge » d’Amanda Lear où celle-ci, dans une attitude très « Maîtresse » BDSM, arborait les plus hautes cuissardes de chez Casadei cette saison-là…
 
« -Et mes jambes, tu les aimes mes jambes ?...
-Oui.
-Et mes pieds, tu les aimes mes pieds ? ...»*
 
 
*Fausse (ou approximative) citation en hommage.
Oui, mais à... qui ?