BDSM métaphore sur une citation de William Blake AURORAWEBLOG.

Photo prise sur le Web.

 
 
 
En lisant hier sur le blog de Gilles Monplaisir les ressentis qu'il avait éprouvés lors d'une visite à l’exposition William Blake du Petit Palais m’est revenue une très belle phrase de ce dernier qui s’applique parfaitement -comme une métaphore- au BDSM (tel que je le conçois) :
 
« Il y a un moment, chaque jour, où le Diable ne peut te trouver. ».
 
 
 
 
 
 
PS : Le monde des blogs est tout petit, fait de maisons qui communiquent entre elles de façon étrange.
J’ai découvert Gilles Monplaisir chez Jean-Michel Devesa et chez Gilles Monplaisir, par un commentaire qu’il y avait laissé, j’ai enfin retrouvé avec joie la trace de Christophe Borhen, perdu de vue depuis la disparition de son premier blog…
Quant à Christophe Borhen, il fréquente avec assiduité la maison de Dominique Hasselmann où je commente avec un plaisir tout particulier moi aussi...