AURORAWEBLOG La "Maîtresse d'école", photographie de John Midgley.

Photographie © John Midgley.

 
 
 
Quand j’ai vu cette photo (je vous dirai où tout à la fin*), je n’ai pu m’empêcher de penser à ce nom de « Maîtresse » et à la signification qu’il revêt dans le BDSM.
 
C’est étrange parce qu’une fois que l’on a eu des enfants, « Maîtresse » ça ne colle plus qu’à cette image-là, nos tout petits accrochés à ce mot comme au sésame tout terrain, celui de la vénération ou celui de la crainte…
 
Comme quoi, la maîtresse d’école -celle des « maîtresses » qui est le moins BDSM- a, quelque part, exactement les mêmes pouvoirs que la « Domina », même s’ils se situent dans un domaine qui ne relève pas de l’érotisme…
 
Allez, bonne rentrée demain à tous les enfants mais sans oublier de leur dire (notamment si ça se passe mal) que le jeu n’est valable que jusqu’en juin lorsque viendra le temps de mettre les cahiers au feu et, surtout, « la maîtresse au milieu » !
 
 
 
 
 
*La photo provient des conseils de rentrée aux mamans dans le magazine « Elle » de la semaine passée.