BDSM Looney Tunes By bathgate212 sur Flickr

Image détournée des Looney Tunes © bathgate212.

 
 
 
Blogui blogua, trois petits tours et puis s’en va…
Le blog se met dès ce soir en vacances et la blogueuse aussi.
 
Je m'accorde quelques heures très particulières grâce à cette « fermeture » légèrement anticipée afin de (contrairement aux autres années) préparer de vraies valises ce week-end.
C'est-à-dire de faire en sorte que ma tribu ne se retrouve pas, lorsque nous serons à mille kilomètres, en manque du bermuda qui va avec le tee-shirt, en panne de brosse à dents, sans appareil photo, comme cela est arrivé tant et tant de fois.
Et comme seule excuse (je vous assure qu’elle passe mal !) d’avoir voulu jusqu’au dernier instant naviguer sur la Toile et…donner à manger au blog.
Comme j’ai pris quelque distance avec celui-ci ces derniers mois, j’applique aujourd'hui cette même règle.
 
En plus - je vais vous faire une confidence- j’ai attendu ces vacances, j’ai aspiré à ce mois de juillet comme je ne l’avais jamais fait jusqu’alors.
Je termine par KO debout, fatiguée à l’extrême.
2008-2009 aura été l’année la plus difficile de ma vie à tout point de vue et elle s’achève sur de grandes incertitudes professionnelles qui plus est
 
Je m’en vais donc « sous le soleil exactement ». Profiter de ce soleil.
J’en ai un besoin fou, urgent.
A vous toutes/tous, je souhaite de très bonnes, de très heureuses vacances et je donne rendez-vous ici à celles/ceux qui seront dans les parages la dernière semaine de juillet pour retrouver en ligne mes habituelles « Aurorades Estivales ».
 
A ceux qui ne partent pas, à ceux qui devront attendre encore un peu, je conseille les soirées du mardi sur Arte qui commencent le 8.
Programme de choix à enregistrer sans faute : les films culte du « Summer of the seventies ».
 
Pour terminer sur une note BDSM très légère et de pur humour, je vous invite sur la page Flickr de « bathgate212 » qui a eu la bonne idée de détourner les personnages fameux des dessins animés enfantins (sur l'illustration ci-dessus, les « Looneys Tunes ») pour les accommoder à la sauce caustique érotique (pas seulement BDSM).
 
Ça plaira, ça ne plaira pas, on trouvera cela de bon ou de mauvais goût mais qu’importe…
Youpi, Youpi, Youpi, Youououou !!!!
Ce soir, je suis enfin en vacances !