AURORAWEBLOG BDSM bandeau Blindfold Paolo Gandola

Photo © Paolo Gandola

 
 
Parfois la nuit, je suis réveillée par d’étranges animaux qui m’ôtent les rêves des yeux…
Tu m’aides alors à monter les escaliers -je suis aveugle et Tu me conduis…
 
C’est la plus belle métaphore du BDSM, celle du bandeau et du Guide.
Abandon et confiance. La même émotion que dans les jeux d’enfants. Un colin-maillard érotique.
 
Si Tu veux, on peut aussi se perdre et se retrouver -cache-cache- ou inventer des tourments enchantés, des frénésies d’altitude qui Te rendraient rapace et moi proie dans les airs obscurs, des nostalgies marines de pirate et de sirène prise au filet, comme dans nos anciens livres d’images…
 
C’est seulement par la façon dont Tu me touches le corps et l’esprit que je réussis à me rendormir sans m’être fait trop mal, sans avoir chuté, sans blesser mes ongles.
 
Seulement en Te retenant doucement, longuement, à l’intérieur de moi.