Rachida Dati surprenants résultats de la recherche Google.com du 10 mars 2008

 

Rachida Dati en Domina BDSM image détournée fake

 

En écho comme une étonnante coïncidence à mon texte d’hier soir, un commentateur bienveillant m’a envoyé cette étrange histoire qui -paraît-il- commence à se diffuser sur quelques blogs.
 
De la politique et du BDSM donc ou plus précisément de la politique, de la satire et de « LA » Domina…Rachida !
Tout est affaire de robots.
Google vient de faire son grand ménage semestriel, c'est-à-dire que ses « bots » ont accompli leur mise à jour (il y aurait beaucoup à dire sur le terme « mise à jour » car dans mon cas, ils ont réussi l’exploit de… déterrer mes notes de U-blog ! En comptant bien, c’est dans deux ans que celles de mon KarmaOS devraient donc finir par apparaître.)
 
Si vous allez sur Google France et que vous tapez la requête « Rachida Dati », vous ne trouverez rien que de très normal.
Mais si sur la page d’accueil, vous cliquez « Google in English », vous aboutirez sur Google.com et pour « Rachida Dati », vous obtiendrez un résultat surprenant (cf copie d’écran de ce lundi 14 heures) : trois photos, la première en provenance des « Commons Wikimedia » consistant en un portrait classique, puis -en second lieu- un  montage « fake » pas très brillant techniquement de Rachida Dati en Domina BDSM que j’ai reproduit ici, issu du blog du PS de l’Ile de Ré qui dit l’avoir « empruntée » sur un autre blog et enfin un cliché du journal 20 minutes présentant la couv’ de Paris Match cet été avec Rachida et sa robe glamour « léopard rose » de chez Dior…
Trois photos rien que de bon goût, quoi, pour définir la dame…
 
Il faut se pincer pour le croire.
D’accord, un robot, c’est bête.
Mais au point de sortir -parmi des centaines d’images disponibles de la Ministre aux dents longues et pointues- cette photo trafiquée pour la mettre en « première ligne » de leurs ressources, on aurait presque envie de penser qu’ils se vengent ainsi de tous les détournements de clichés que nous avons fait en France avec leur Président DeubleViou.
 
Se venger, il faut le dire vite. 
Cette histoire m'amuse fort.
Sincèrement, la Dame...Dati ne fait pas partie de mes idoles.
La caricaturer en Domina lui sied comme un gant.
Gants justement, corset et martinet de cuir, il n’y a rien à redire, ça lui va.
Un « fake » de Ségolène à peu près dans le même appareil était sorti l’an passé durant la campagne.
Ignoré de tous.
Ça ne collait pas avec l'image de "Madone en blanc" que celle-ci projetait alors.
Mais Maîtresse Rachida en son Donjon de la Place Vendôme, c’est tout à fait ça.
Et les robots ont une intelligence artificielle, après tout, ne l’oublions pas.
Que l'on ne vienne pas me dire que je me gausse d'une image sexiste : un Sarkozy vu de la même manière sur Google m'aurait autant fait rire.
Las, on ne peut pas être sur tous les fronts, du vrai-faux S.M.S. au vrai-faux SM...
 
Je comprendrais en revanche que les Dominas ne se sentent pas contentes d’accueillir cette « feinte » sœur soudaine.
Là encore, comme hier au soir, ce n’est pas du BDSM.
Euh…
Parce que les réformes de Madame Dati sont réellement très loin d’être consensuelles !