Erich Von Götha Les Malheurs de Janice Intégrale Tome 1 Editions La Musardine Novembre 2007

 

                                              Scan d’un flyer © La Musardine

 
 
 
 
Puisque, après moult manœuvres, j’ai retrouvé mon éditeur (je parle ici bien sûr de l’outil qui me permet de publier ces notes sur KarmaOS), je vais sans tarder signaler ce qui est tout de même, d’un point de vue BDSM, le moment-clé de la semaine (ceci pour rester dans la « ligne » de mon weblog car, pour le reste, j’étais aujourd’hui en grève et derrière ma banderole tôt ce matin!).
 
Samedi 24 novembre, à partir de 16 heures, l’ « insaisissable » (on ne le voit jamais!) Erich Von Götha dédicacera dans les locaux de la librairie La Musardine, le premier volume de l’Intégrale des « Malheurs de Janice » dans une luxueuse nouvelle version chez Dynamite, la collection de bandes dessinées pour adultes de… La Musardine éditeur.
 
C’est peu dire que cet album est beau (bien qu’il n’ait pas été encore « officiellement paru »  nous avons pu le voir et nous en faire mettre un de côté lorsque nous sommes passés par Paris récemment) et Janice méritait bien un tel écrin.
 
Si j’ai aussi souvent parlé de Von Götha sur ce blog (j’ai la flemme de chercher ce soir et vous avez un petit moteur Google dans la colonne de gauche qui répertorie mes notes : il faudra bien que, tôt ou tard, les inventions « geek » de Stéphane Le Solliec servent à quelque chose !) c’est que, alors que je ne suis pas une bédéphile, je suis malgré tout tombée absolument sous le charme lorsque Marden me l’a fait découvrir lors de notre rencontre.
 
Von Götha est le plus grand illustrateur vivant qui sache rendre le monde de notre érotisme et de nos fantasmes BDSM.
Il pourrait s’il le voulait mettre magnifiquement Sade en images, vous le comprendrez sans mal à regarder le dessin choisi par La Musardine pour son flyer.  
 
Hélas, après le rendez-vous raté de l’exposition de l’an passé à Rome, nous ne verrons encore pas Von Götha cette fois-ci. Seuls les franciliens auront cette chance.
 
Mais le livre est en train d’arriver dans les rayons partout en France et ce serait, au vu des changements de mise en page un superbe cadeau de Noël même pour ceux qui possèdent déjà les éditions antérieures.
A conseiller, évidemment, aux seuls adultes amateurs de BD érotique et/ou BDSM.
 
Pour les petits (de 9 à 14 ans), on recommandera plutôt « Le guide du zizi sexuel » de Zep (chez Glénat) et dans la foulée une visite à l’expo du même nom à la Cité des Sciences de La Villette.
Pour y avoir accompagné mon pré-ado, je peux jurer- croix de bois croix de fer- que c’est la réussite étonnante d’un sacré pari : les tout jeunes, « guidés » par Titeuf et Nadia, y trouvent, sainement et sans aucun tabou, toutes les réponses à ce qu’ils ont « toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander »…