BDSM Lina Fanourakis Fashion Jewelry

                                                                    Photo et article © Elle No 3189

 

 

 

Bon d’accord, je ne me suis pas foulée...

Un (mauvais) scan d’une page du « Elle » de ce matin et le tour est joué du conseil annuel pour la St Valentin BDSM !

 

 

Vous vous acquittez de l’I.S.F. d’un revers de chèquier et/ou lorsque votre fils s’est fait voler son scooter, vous lui en avez immédiatement racheté un autre sans même vous déranger pour aller porter plainte ?

Bravo.

Vous êtes des pratiquants BDSM qui n’aurez pas d’états d’âme dans l’isoloir !

 

Et, de plus, vous pouvez aller sans plus attendre acquérir pour

-vous

-et votre:

Dominateur/Dominatrice/Maître/Maîtresse/soumis/soumise/esclave(BDSM, cela va de soi mais rayez les mentions inutiles)...

ces deux délicieuses bagues d’or et d’argent qui feront une babiole charmante pour la Saint Valentin.

 

Lina Fanourakis, joaillière grecque qui tient aussi boutique à Paris vous a concocté « String Knot » et « Double Knot », ces deux anneaux qui évoquent irrésistiblement le bondage, les liens du corps et du cœur…

Au soir du 14, vous serez bagués de concert avec brio brillant.

Le coût? Lisez bien. Une broutille…

Et si vous êtes en trio trillant, un cercle d’O de plus ne pèsera pas sur votre budget.

 

Vous ne rentrez pas dans la catégorie privilégiée citée ?

Ne perdez pas espoir.

Il vous reste les fleurs (mais c’est périssable) et les bonbons (c’est tellement bon)…*

 

 

 

 

*Là, il faut être en pleins quarantièmes rugissants pour comprendre le private joke.

Sorry, les djeunz’s, je ferai mieux l’année prochaine !