BDSM Chains

                                                          Photo © Photosight

 

 

 

Tempo qui bute

Sur contretemps.

 

Une main chaude

Qui vient saisir

Ma nuque là.

Déjà mon cœur

Sursaute et,

En perles de sueur,

Mon corps s’apprête

A l’accord

Qui s’égrène:

Juste trois cordes

Ou bruit de chaîne.

Un poignet ferme,

Un regard impérieux

Domptent la chair

Mieux que l’acier.

Un souffle qui halète

Augmente le frisson

Et l’instinct animal

Ouvre l’huis du plaisir.

Le feu a pris

Qui aveugle l’esprit,

Le feu s’étend.

La corde est désormais

Lanière intime,

Le métal devenu

Cire brûlante

Sur des lèvres ouvertes

En un soupir d’amour.

 

Un corps qui chute

En contrechamp.