BDSM et Tabac, AURORAWEBLOG   

                                            BDSM Transgression Privée; Tabac, Perversion Publique  !!!

 

Demain dès l’aube, ma pire "perversion" ne sera plus le BDSM ...

Officiellement! 

 

 

Il y a des années que, pour des raisons personnelles et non liées à une quelconque règlementation,  je ne fume plus sur mon lieu de travail et, même chez moi depuis la naissance de mon fils, je vais à l’extérieur pour m’intoxiquer.

Alors, autant dire que pour moi demain sera égal à aujourd’hui et à hier.

Mais d’ici que dans quelque temps, on en vienne à me pourchasser jusque sur ma terrasse…

Ou que je sois amenée à vivre comme aux temps fameux de la prohibition de l'alcool aux Etats-Unis...

 

Ce qui me gêne dès à présent, c’est cette diabolisation du fumeur qui fait que désormais, il y aura des gens munis d’une carte et d’un carnet à souche (pourquoi pas d’une casquette ?) qui viendront, au nom de la Loi et de l’Etat, verbaliser ceux et celles qui se consument en consommant un produit que l’Etat leur permet d’acheter en ramassant sur celui-ci des taxes variées ainsi qu’une belle TVA qui triplent le prix du paquet au final.

Il est donc le premier bénéficiaire de la vente de ce tabac qu’il prétend mettre au ban de la société.

Comme toujours, l’hypocrisie va bon train et mène la danse.

 

Une loi identique existe en Italie depuis janvier 2005.

Après avoir observé trois mois de baisse sur la consommation de cigarettes, force est de constater que la courbe est repartie à la hausse chez eux pour dépasser aujourd’hui les ventes de 2004.

Beau succès de dissuasion. 

 

En plus, cette « morale » de Tartuffes (comme toutes les autres du même type) ne me donne qu’une envie : la transgresser !

J’ai fait jadis une fixette sur « Il est interdit d’interdire ».

Et de plus en plus, je développe une allergie aux « Cémal, fô pas ! » qui se multiplient dans tous les domaines.

 

Alors, au lieu de m’inciter à jeter mon paquet et mon briquet, cette date est pour moi celle d’un Manifeste : « J’m’écrase pas, J’l’écrase pas ! ».

 

 

 

PS : D’autres Tartuffes chez Oiselle

http://www.u-blog.net/oiselle/note/30