BDSM Kitten Exhibition Bob Carlos Clarke

                   BDSM Fetish Humour Bob Carlos Clarke 

 

                  AURORAWEBLOG, BDSM Fetish Mermaid, Bob Carlos Clarke   

                            BDSM Fetish Latex Bob Carlos Clarke

                   Glamour Humour Bob Carlos Clarke

                   AURORAWEBLOG, Sunday Time, Bob Carlos Clarke

                            AURORAWEBLOG, Still Life, Bob Carlos Clarke

                                                         Photos © Bob Carlos Clarke

 

 

 

Le BDSM n’empêche de rien, surtout pas d’aimer la bonne photographie.

 

Une idée en entraînant une autre, c’est en recherchant hier soir, pour servir de « pendant » au fer à repasser de Man Ray, celui de Bob Carlos Clarke que j’ai appris avec stupeur et tristesse que ce dernier était décédé l’année passée dans un accident, heurté par un train, le 25 mars 2006.

 

Vivant en Angleterre mais né en Irlande en 1950, Bob Carlos Clarke a toujours été l’un des photographes contemporains que je préférais.

Ce que je considérais comme sa « touche » à lui, bien à lui, et qui me plaisait tant, c’était l’humour.

Quelques-unes de ses images sont déjà çà et là sur ce blog.

S’il est surtout célèbre pour les livres qu’il publia et qui le feraient facilement passer pour un « Fetish Photographer », il fut aussi bien autre chose.

 

Débutant par le monde de la mode et des campagnes commerciales, il plaça ensuite son objectif face aux femmes et inventa son propre « glamour », proche de notre imagerie BDSM.

Ce faisant, il n’oublia jamais, photographe caméléon, de s’exprimer aussi sur d’autres thèmes, explorant en fait tout l’espace du champ photographique : des objets en « nature morte » auxquels il conférait une vie toute particulière jusqu’aux tableaux humains saisis sur le « vif ».

Travaillant pour les plus grands magazines, il réussit tout autant d’étonnants portraits de "people".

 

Peu connu en France -et c’est bien dommage- il est, dans le reste du monde, célébré comme celui en qui l’on voyait l’héritier prolifique des grands maîtres du XXème siècle et notamment celui d’Helmut Newton.

 

Qu’un hommage ému lui soit rendu ici ce soir par l’intermédiaire de cette brève galerie.

Vous pourrez aussi le retrouver, vivant, sur son site.