BDSM blindfold Oeuvre Fobies Elena Berg FIAC 2006

                               Oeuvre photographiée « Fobies » © Elena Berg

                                                           Aidan Galerie

 

 

 

Il s’agit ici d’une photographie en grand format sur laquelle est rapporté un tissu drapé qui donne un relief hyperréaliste.

 

 

Black out ou les deux heures passées

L’autre jour, songes-y, sans électricité.

 

C'est exactement là ce que je vis. 

Surprise qui fuse, émotion diffuse,

Moment où la pensée se fait ténèbre,

Effroi froid, je me tais : je ne sais où je vais.

L'oeillade tout à coup plongée dans le silence,

Les sensations s’amplifient, se simplifient.

 

A ne pas voir, je me crois aussi invisible,

Je suis comme aspirée dans un tourbillon

De feuilles qui volent, étrange saison,

Le bandeau que Tu poses Te fait Lewis Caroll…

 

Mais mes yeux offusqués ont des tentacules

Immensément sensibles qui révèlent un monde

Intérieur dérivant tel un vaisseau fantôme

Aux passagers damnés par un enchantement

Noir liquide, enfoncés dans une nuit factice,

Ils vivent dedans moi, ils fouillent mon esprit,

Ils pénètrent mon cœur, ils taillent dans ma chair.

 

Il y a toujours une couleur cachée

Dans l’obscurité d’un regard éteint,

Derrière des paupières serrées

Des pupilles aveuglées,

Il y a toujours une couleur.

 

C’est impossible à expliquer

A décrire ou à raconter…

Cette couleur a une odeur :

C’est celle de la fièvre, du frisson

Qui parcourt mon échine

De haut en bas, si long...

 

Cette couleur est comme un cri

Qui nomme et trouve son écho

En Toi qui apparais,

Soudain alter ego...