BDSM cire photo perso AURORAWEBLOG

 

En BDSM, une forme de l’érotisme (pas la seule mais l’une des…) consiste à jouer sur la douleur.

La cire de bougie entre donc dans ces pratiques.

Chacun l’utilise comme il veut, soft ou hard, en larges coulures, en actes plus intimes que je ne décrirai point ici (non pour porter un jugement de valeur mais parce que ces gestes ne font pas partie des nôtres), selon l’inspiration du moment, la sagesse ou la folie du désir.

Nous aimons quant à nous l’employer le plus souvent possible esthétiquement.

A l’arrivée, de toute manière, le type de douleur est toujours le même.

Bien vécue lorsqu’elle a été le duo consentant et amoureux de deux êtres: celui qui tient le bougeoir et la peau qui se laisse écrire…

 

Pour ce 1er mai, nous voulions pour nous deux, avec un tout petit bondage en prime,  quelque chose de très fort symboliquement mais hors « muguet » évidemment et pas non plus façon « slogan ».

C’est donc goutte après goutte, en « œuvre »  pointilliste éphémère et en rouge et en noir (les coulées noires pour faire les feuilles ont été plus pénibles à mon épiderme que la rondeur rouge des fruits) que fut dessiné sur mon dos par M. ce « Temps des Cerises » en hommage à la chanson, à l'engagement que traduit celle-ci mais aussi à notre amour et à ces heures « où l’on s’en va deux cueillir en rêvant… »

 

Bon premier mai à vous tous/toutes mais sans oublier le sens de ce jour férié!