L’univers des blogs est d’une malhonnêteté rare. Et certains ne manquent vraiment pas d’air !

 

Le texte publié sur mon blog sous le nom de « Mon bilan de soumise » le 25/04/06 et qui faisait couler beaucoup d’encre avec ses commentaires est repris [daté du 28/04/06 avec le sous-titre «une note écrite il y a longtemps et  jamais publiée» (ndlr: ça fait toujours plaisir !)] dans son fond et sa forme par une personne qui l’a très légèrement réécrit mais en y laissant des phrases entières de moi sur ce weblog: http://fiorentina.blogs.psychologies.com/fiorentina/2006/04/allez_hop_jme_d.html#comment-16723455

 

Je lui ai demandé de l’effacer : elle le prend de haut, ergote, me donne en plus le mauvais rôle et me bloque l’accès de ses commentaires.

J’ai constaté qu’elle avait aussi mis dans son weblog (mais en indiquant qu’elle n’en était pas l’auteur) mon texte sur le CPE du mois dernier. Il s’agit donc bien d’une de mes « habituées »…

 

Les manipulations intellectuelles de certain(e)s deviennent toutefois extrêmement lassantes.

J’aime particulièrement les affirmations, dans le commentaire de celle-ci :

«Dans l'univers des blogs, on peut se demander qui plagie qui...malheureuseument c'est monnaie courante...»

Puisque tout le monde le fait, pourquoi se priverait-elle?

C'est ben vrai, ça, ma bonne dame!

et 

« Ce texte est mien, ne vous en déplaise »…

S'il est d'elle et bien moi, je suis l'auteur des « Fleurs du mal » !