F COMME FANTASME ( 3) ( non réalisé) : LA CAVE...

 

La cave est dans mes songes, je ne sais pas très bien d’ailleurs si c’est une cave ou un cloître… J’y suis entièrement nue.

Parfois, elle m’apparaît comme un lieu de lumière et d’autres fois comme un endroit très obscur…

Ses murs peuvent me sembler très loin de moi pourvu que je sois blottie contre l’un d’eux…

Il m’arrive aussi de l’imaginer plus exiguë et moi, retenue poignets en l’air par des bracelets reliés à une chaîne, mes seins et mon ventre étroitement appuyés à ses murs poisseux, sans pouvoir me mouvoir…

 

Lointaine réminiscence de la salle d’en bas au Bar Bar, le mur avec sa petite enclave éclairée d’une bougie… D’ailleurs, dans la cave de mon fantasme, il ne fait pas froid…sinon, sourire, je ne pourrais pas y tenir plus de trente secondes !

 

Dans ma cave de rêve, Tu n’es pas loin de moi mais nous ne parlons pas. Tu me regardes et moi je ne lève pas les yeux vers Toi mais je sens ton regard comme une enveloppe, un voile de soie qui se pose sur moi et me caresse…

 

Ma cave c’est une épreuve de silence -sans bâillon- pour moi qui suis une incorrigible bavarde…

 

Nous restons ainsi de longues minutes et puis Tu viens me relever ou me détacher selon la situation…

Une situation qui, pour l’instant n’a jamais été pour moi … qu’un fantasme !