Il y a bien longtemps déjà que la galaxie SM a été infiltrée par des peuplades de la galaxie Fetish ( je ne parle pas de fétichistes ici ).

Il n’y a pas eu de « Guerres des Etoiles » mais des mariages mixtes, ce qui nous vaut la fameuse appellation de Fetish-BDSM notamment en ce qui concerne les soirées.

Et là, plus que de jeux, il s’agit de tenues.

 

Le latex est l’une de ces matières auxquelles certains attribuent un pouvoir hautement érotique pour sa consistance.

Il est même pour quelques-uns une condition sine qua non de leur plaisir.

 

Tout en respectant leurs goûts, je dois dire que le latex ne m’attire pas du tout, son toucher et son adhérence me répugnent.

De plus, si l’on veut respecter la règle jusqu’au bout, il faut que le corps soit recouvert des pieds à la tête.

L’imagination faisant jusqu’ici défaut en ce domaine, on ne voyait donc la « combi-totale » que monocolore et le plus souvent en noir ou en rouge.

Genre « l’homme-araignée » ou « la femme coccinelle ».

D’où l’urgence d’une styliste comme celle des « Indestructibles » pour nos amis « LatexAddicts »

 

Il n’y avait qu’à demander : je suis récemment tombée sur cette image d’une tenue d’un créateur japonais et, franchement, je l’ai trouvée très belle.

 

Pur régal des yeux et admiration de la créativité…

 

Mais pour mes plaisirs de « momie », j’en resterai, perso, au bon vieux cellophane…