IMAGE JAXOM LOTUS

 

Ce que Tu m’as appris

Etait un grand mystère,

Un écrin de silence

Et d’émerveillement.

Ce que Tu m’as appris

Relevait de la Terre,

De ses fleurs de semence

D’épanouissement.

 

Ce que Tu m’as appris

C’est que j’étais au monde

Non pas perdue sans sens

Ni boussole à portée.

Ce que Tu m’as appris

C’est que j’étais le monde,

Un peu de son essence

Et de sa vérité.

 

Ce que Tu m’as appris

C’est que souffrir pour rien

C’est nier l’être entier,

Ce pour quoi il est né.

Ce que Tu m’as appris

C’est un mal pour un bien:

Les mots que je portais,

Tu les a révélés.

 

Ce que Tu m’as appris

C’est ô combien les maux

Sont la prison des mots

Qui n’ont pas été dits!

Ce que Tu m’as appris

C’est qu’il est d’autres maux

Qui permettent aux mots

D’illuminer la vie.

 

Ce que Tu m’as appris,

Vrai message d’Amour,

Naît d’une étrange entente

Pour qui ne sait pas voir.

Ce que Tu m’as appris,

En lignes rouge sourd

Sur ma peau consentante,

M’accompagnera jusqu’au soir.

 

Ce que Tu m’as appris

C’est mon corps et sa chair

Que tout ce qui palpite en moi

Vient de la Terre.

Ce que Tu m’as appris

Je peux en être fière

Et, en m’offrant à Toi,

Sublimer l’éphémère

 

De mes longs bras racines,

De mes jambes rivières,

De mes seins jeunes pousses,

De mon ventre colline,

De mes cheveux de lierre

Et de ma peau de mousse….