Photo Shaun Mc Manus

 

Ombre et lumière

Moi parcellaire

Comme la lune et ses quartiers

L’un après l’autre dévoilés

 

Mon corps en pièces

Théâtre et jeu

Folie, liesse

Ce que Tu veux

 

Niant mes yeux

Prenant mes seins

Mon ventre en feu

Souffre et se plaint

 

Attendre encore

Encore un peu

Part de mon corps

Que Tu ne veux

 

Pas pour l’instant

Tu lui préfères

Mes jambes claires

Mes pieds de faon

 

Déjà la corde

Est dans Tes mains

Qu’elle se torde

Et je deviens

 

Moi toute entière

Moi retrouvée

Comme le lierre

Moi attachée…