M COMME MA REVERIE ( 2 ) ...

 

Ange et cage…

 

Là , je m’y verrais bien…

J’aime tout : le harnais de fauve cuir clouté, le O qui s’arrondit au cœur de la poitrine…Le bâillon délicat, les mains liées derrière…

L’ange fier : ailes noires et menton relevé… Une pose-contrainte comme je les adore.

 

Et la cage est sur soi, c’est cette crinoline qui nous fait tant rêver aux robes d’autrefois…

La voici nue, arceaux de fer, la voici devenue barreaux de fer.

 

 

Une cage mobile qui viendrait avec moi, voilà un rêve au fond que je ne me refuse pas.