L COMME LISEUSE ...

 

Je suis une liseuse. C’est tout à fait différent d’une lectrice….

 

La liseuse fait siens les mots, elle les collecte et les interroge, elle les lis, les lie et les relie, les tresse en rubans de mémoire… La liseuse que je suis connaît par cœur presque tout Aragon et Eluard….

 

Un jour, la liseuse se décide à se lire : il lui faut pour cela passer à l’écriture. Tels ont toujours été ma voie, mon parcours. 

Alors, de pièces de théâtre où j’imitais les vers de Molière en classe de sixième en passant par mes poèmes d’ado qui subirent de multiples influences, j’ai entamé quelques romans et même fini l’un d’eux (qui traite du terrorisme en Italie et qui dort dans mes tiroirs comme dorment dans leurs cellules transalpines les détenus oubliés des « années de plomb »)…..

Je lis mes mots, je les délie, je les renie.

 

Et puis, et c’était logique, j’ai voulu écrire sur le BDSM… J’ai fait mes premières armes sur le fameux forum, très liseuse et très peu auteur pour finir, même si ce furent mes textes qui me valurent l’exil que l’on connaît….

Puis quelques textes ici et là sur des listes et puis enfin les deux blogs , le « ….volé » et celui-ci… Un vrai blog de liseuse et de diseuse, non ?

 

Et pour Aviva qui m’a demandé si je n’avais pas envie d’écrire un « bouquin » un jour, et bien… j’espère, en bonne liseuse, me lire un jour en romancière de l’édifiante histoire de déni d’écriture « virtuelle » que racontait le premier blog…

 

Mais je prends mon temps et cela m’est loisir !

Celui-là (de « bouquin »), je ne peux pas me permettre de le rater !