BDSM Confiance.

Photo « venue » du Web.

 
 
 
 
 
Au-dedans de ma bouche d’où les paroles naissent,
A travers les rideaux qui cachent les fenêtres,
Par-dessous mes paupières qui, fermées, obéissent,
Au-delà de ce mur qui ceint notre château,
Derrière mon gémir qui s’achève en soupir,
 
Au-dedans de la cage où mon corps est lové,
A travers l’océan qui couvre les coraux,
Par-dessous les vagues qui nient son nom au sable,
Au-delà de mes cris qui embrasent la nuit,
Derrière le brouillard qui envahit la plaine,
 
Je sens toujours Tes mains
Juste à portée
Des miennes…