Avant que de vivre de grande amour avec les mots dans ceux qui sont ses plus beaux albums, Bashung commença par flirter avec eux.

En un flirt très poussé : calembours, jeux de mots, contrepèteries, textes déjantés, provocateurs, allusifs…
Déjà dans « Roulette Russe », c’était flagrant.
Il suffit de repenser à « Ell’s’fait rougir toute seule »…
Et l’année suivante en 1981, dans « Pizza », il donna « Vertige de l’amour » que tout le monde connaît.
 
Ce « style » culmine dans l’album de 1986, « Passé le Rio Grande » dont j’ai extrait « SOS Amor »…
Composée avec Didier Golemanas, on y entend le dandy du rock au mieux de sa puissance, ironique et malicieux, nous chanter une histoire de couple, une « love affair » très osée dans laquelle intervient un fouet (de cow-boy ?) qui provoque un « cri presque parfait » et amène à la déclaration d’amour « Tu m'as conquis j't'adore »…
 
Et moi qui me souviens qu’en ces temps-là, je ne faisais que fantasmer le BDSM et les fouets, aujourd’hui, j' l’adore encore !
 
Toujours en image fixe (la pochette du « single » de l’époque*) mais dans l’interprétation originale…
 
 
 
 
SOS Amor  (Alain Bashung - Didier Golemanas) -1986-  in « Passé le Rio Grande ».
 
J'ai des faims de toi difficiles
Des jours ça veut pas rentrer
T'as fouillé mon baise-en-ville
Ça j'peux pas saquer
En voulant nettoyant mon fouet
Bêtement le coup est parti
Ton cri était presque parfait
Ton cri était presque parfait …
 
J'ai des faims de loop de loop
De shalala chaloupés
Quant à la pénicilline
Je m'arrête quand je veux
Tous ces hommes qui se turlupinent
Et moi qui vis au milieu
De quoi perdre son self-control
De quoi perdre son self-control …
 
SOS amor
SOS amor
SOS amor
Tu m'as conquis j't'adore
Tu m'as conquis j't'adore…
 
J'ai des faims de lune de miel
A Los Angeles-sur-Yvette
T'as des faims de moi après l'after-beat
Quatre et quatre ça fait coït
Je me r'tiens ça fait coyotte
Ton cri était presque parfait
Ton cri était presque parfait …
 
SOS amor
SOS amor
SOS amor
Tu m'as conquis j't'adore
Tu m'as conquis j't'adore…
 
J'ai des faims de toi difficiles
Des jours ça veut pas rentrer
Quant à ma prochaine victime
Elle est sous ton nez
Toutes ces femmes qui se turlupinent
Et moi qui baragouinais
De quoi perdre son self-control
De quoi perdre son self-control …
 
SOS amor
SOS amor
SOS amor
Tu m'as conquis j't'adore
Tu m'as conquis j't'adore…
 

 

*  « single » qui date en fait de 1984, et dont les deux chansons écrites avec Didier Golemanas furent intégrées deux ans plus tard dans « Passé le Rio Grande », album dont tous les autres textes sont signés Alain Bashung/Boris Bergman...