Carla Bruni-Sarkozy Lancia Musa Cinq ans de garantie

Scan Affiche © Lancia et Armando Testa

 
 
Que grâces soit rendues à la nouvelle première dame de France, j’ai nommé Madame Carla Bruni-Sarkozy, jusqu’à hier Carla Bruni ou Bruni-Tedeschi et aujourd'hui "just married" moins de trois mois après sa première rencontre avec notre Naboléon du 55 Faubourg Saint-Honoré et moins de quatre mois après le divorce de ce dernier d'avec Cécilia Ciganer-Albeniz (un record dans le monde de la politique et du Grand-Guignol pur jus mais il est vrai que les deux tourtereaux ont commencé à jouer la carte médiatique à Disneyland) !
 
Depuis que je suis sur KarmaOS, je n’ai quasiment plus aucune visite en provenance des moteurs de recherche qui n’indexent que quelques-uns de mes tags.
Or, en allant regarder mes statistiques de janvier, je me suis aperçue que (ô manne céleste!), quotidiennement une trentaine de personnes viennent directement chez moi après avoir tapé « carla bruni + bdsm ».
J’ai dû, à un moment quelconque, avoir ces deux tags sur deux notes différentes mais, pour un « bot » de chez Gougueule cela suffit à faire la paire…
 
Il est évident que cela ne permettra pas de fidéliser ici cette « nouvelle clientèle » qui a sans doute été fort déçue.
Mais du coup, j’y suis allée de ma propre petite enquête et je puis assurer que, non, Carla Bruni n’a jamais posé pour des photos BDSM.
On se demande d’ailleurs ce qui peut amener des gens à penser cela !
Sûrement pas la publicité Ryanair…
 
A moins que ce ne soit une photo encore à paraître (en février 2008 [oui, ça va commencer fort pour la première dame et ça continuera dans la foulée avec son prochain disque] pour la revue espagnole DT), première image d’une série shootée en décembre [!!!]  où l’ex-taupe-modèle pose dans le plus simple appareil nuancé seulement d’une paire de cuissardes et que tous les blogs se disputent en ces jours…
La cuissarde évoquant le Fetish et le Fetish, le BDSM, certains recherchent donc du Carla qui n’existe pas.
 
Pour remercier la dame d’avoir fait un peu remonter ma courbe de lecteurs (tandis que celle de son époux descend dans les sondages [les Français se réveilleraient-ils?]), je ne publierai ni ses courbes à elle ni ses cuisses cuissardées comme le font les autres mais l’affiche de sa dernière campagne de pub pour la « Lancia Musa », campagne managée par Armando Testa.
Je trouve que c’est beaucoup plus amusant (rire jaune...).
 
Outre le fait qu’elle est atrocement « bling-bling », ce qui heurte douloureusement quand on songe aux mesures antisociales prises par le gouvernement français chaque jour ou chaque semaine, on y lit en effet: « cinq ans de garantie ».
Il est indéniable que nous en avons pris (hélas!) pour un quinquennat "garanti" du Sarkozy à l’Elysée !
Mais avec Carla telle qu'on la connaît, ça, j’en suis moins sûre…