BDSM la chaîne de l'amour

                                                                      Photo © ???

 

 

Et je croise Tes yeux. Tes lèvres alors s’entrouvrent

Et Ta langue à la mienne s’unit, ferme et dressée,

Dansant comme le font ces cobras enchantés.

Mon regard prend le large tandis qu’enfin Tes mains

Habiles vont et viennent, un vol de papillons…

 

Je voudrais que Tu aies des chaînes et des laisses

Pour me lier à ce moment : des cordes et du chanvre,

Du cuir bien odorants pour me faire souvenir toujours

De Ton audace et de Tes mains si fortes et jamais lasses

A l’heure où le désir se perd dans les soupirs…

 

Sang, larmes, sel, salive : ne plus pouvoir en oublier la saveur

Et cet instant exact où je ne suis pas moi et où Tu n’es pas Toi

Mais où nous sommes « Nous », une unique entité que le plaisir

Transforme par magie, fusion du plomb en or, fugace éternité

Que nous ne pouvons atteindre qu’ensemble soudés.