H COMME HUMOUR (LA PETITE SIRENE)...

 

Ariel au fond de l’O ? Une Petite Sirène BDSM ?

 

De toute manière, comme dans le dessin animé des Studios Disney, cela finira toujours mieux pour elle que dans le conte original d’Andersen qui m’a tant fait pleurer lorsque j’étais petite…

 

Et puis, il faut reconnaître que le "dress-code" minimum BDSM lui sied à merveille.

 

Alors, pour son bonheur, La Petite Sirène, je veux bien l’accueillir parmi nous. Et lui chercher un « Seigneur » digne d’elle… à défaut d’un Prince !