Photo © Editions Circonflexe

 

 

En cette avant-veille de Noël, j’aime à penser que vous qui passez par chez moi, BDSM et « non-affiliés », avez des enfants et peut-être même des petits-enfants.

Comme il n’est jamais trop tard pour rajouter un dernier paquet dans la hotte destinée à nos si précieux, ce livre, l’ultime de cette série « Cadeaux » …  

 

 

« Comme tous les hommes de la Bibliothèque, j'ai voyagé dans ma jeunesse ; j'ai effectué des pèlerinages à la recherche d'un livre et peut-être du catalogue des catalogues. »

Jorge Luis Borges - La Bibliothèque de Babel in « Fictions » - Folio - Gallimard Editeur.

 

 

Il arrive quelquefois que les « livres pour enfants » soient de vrais trésors.

« Le livre disparu » de Colin Thompson, richement illustré, appartient à cette catégorie.

Il revisite, en la mettant à portée des très jeunes lecteurs, la thématique de « La Bibliothèque de Babel » (l’une des nouvelles de « Fictions » de Jorge Luis Borges).

 

Le jeune Peter Robinson a la chance de vivre avec sa famille dans un livre situé dans la plus grande bibliothèque existant au monde : elle contient en effet tous les volumes édités sur terre.

Tous sauf un disparu depuis plus de deux cents ans.

Peter découvre cette absence au cours de l’une de ses pérégrinations nocturnes dans les mille salles avec son chat Brian.

Nuit après nuit, il va se mettre à la recherche de ce tome au titre ô combien évocateur : « Comment ne jamais vieillir ».

 

Sa quête lui prendra deux ans et l’amènera à rencontrer quatre sages Chinois qui le conduiront auprès du « Vieil Enfant ».

C’est celui-ci, un éternel enfant tout fané, qui a fait disparaître le livre après l’avoir lu et en avoir appliqué la formule.

 

Lorsqu'il l'aura écouté, Peter décidera de lui-même de renoncer à lire le titre tant cherché et reviendra vers le monde où tout être est destiné au mouvement, aux changements qui sont le vrai sens d'une vie.

 

 

« …En réalité, je n’ai vécu que de perpétuels lendemains.

Vivre éternellement revient à ne pas vivre du tout. C’est pourquoi j’ai caché le livre… »

Colin Thompson - Le livre disparu - Editions Circonflexe.