Photo © Photosight

 

 

Elle est une poupée, toute petite poupée de cristal noir.

Ils la manipulaient avec soin, attendant de voir un reflet dans ses yeux

Mais noire, elle absorbait toutes les couleurs qui l’entouraient.

Il n’était de lumière qui puisse l’éclairer, ni de feu qui puisse la réchauffer

Il n’était de miroir qui puisse la refléter, ni d’artiste pour la dessiner,

Il n’était pas d’homme qui puisse l’aimer, seulement des chasseurs pour la tirer,

Prédateurs de la nuit aux armes affûtées, aux canons qui brillaient.

Qu’attend-elle au dehors aujourd’hui, entourée de sens interdits ?

 

Elle est une poupée, toute petite poupée de cristal noir.

Une prière secrète, silencieuse et déjà tant de fois éprouvée.

Elle est un animal qui revient de loin après longtemps,

Elle a léché ses plaies, mieux même, elle a cicatrisé.

Elle croit retrouver des gens, les reconnaître,

Elle se frotte à des jambes indifférentes ou affairées.

La voici de retour, elle a cessé de fuir ses ombres

Mais elle est sans expression, juste un morceau de cristal noir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

tags technorati :