Helmut Newton Femme masquée à la cigarette AURORAWEBLOG     

                                              Photo © Helmut Newton

 

 

J’ai eu la première carte : celle du choix.

 

Le jeu est absolument fascinant : laisser une autre main m’amener où je veux arriver, perdre le contrôle de ma réalité et devenir pour un laps de temps déterminé non plus metteur en scène mais simple actrice de moi-même.

Me dévoiler et me demander comment il est possible d’accepter à ce point de se confesser à un autre, perdre mes certitudes, me laisser entraîner jusqu’à devenir assez fragile pour être Sienne. Son bon plaisir. Pour de bon.

 

Plus un jeu, cette fois-ci.

Le moment où tout bascule. Où le masque tombe. Où la cendre de la cigarette est consumée.

Chaque pas coûte un renoncement.

Chaque renoncement n'est basé que sur la confiance.

Accepter que la terre se dérobe sous mes pieds et qu’Il sache le moment exact où il faut arrêter de creuser, qu’Il sache me délivrer goutte à goutte l’eau nécessaire à ma survie, qu’Il connaisse mes barrières et sache comment les abaisser peu à peu …

Abandon. Toutes les cartes sont à Lui maintenant.

 

Laisser choisir Celui que j’ai choisi.