Photo Floris Andrea

 

Parce qu’aimer la douleur, c’est haïr la souffrance…

 

S’ouvrir.

Tendre les mains ouvertes

Ouvrir tout grand les yeux

Donner en pure perte

Recevoir et bien mieux.

Etre substance amour

Sève de jour

Fluide brûlant

Rivière

Bassin porteur de vie

Donner encore toujours

Sans attendre en retour

Et trouver le printemps

L’Ether

Enfin la fin des nuits

S’ouvrir

 

S’offrir.

Jamais souffrir.