Photo S. Cale

 

Sur des photos de S.Cale, une jeune femme dont j’ignore le prénom mais qui m’a éblouie, cette petite série…

 

Avant toute chose, avant même la chaîne ou la laisse, il y a la plume…Ou le clavier.

Sans eux, je ne serai pas là à vous raconter mes historiettes.

 

La plume, c’est le corollaire de la chaîne, c’est la douceur qui s’allie au froid du métal, c’est la caresse qui se fond à la douleur, c’est l’exemple parfait d’un amour SM.

La plume, elle fait partie de Ta « mallette de Dominateur » et les autres devraient s’inspirer de Toi.

Parce qu’elle réconforte à certains moments, me rend toute chose mais aussi parce qu' à d'autres, elle titille, agace, chatouille.

 

La chaîne, c’est l’indispensable complément de la plume parce qu’elle rappelle cet abandon total, cette cage du cœur, ma geôle volontaire…

 

La chaîne, c’est symboliquement très fort.

La plume, c’est métaphoriquement une aile d’ange.

Emprisonne-moi mais protège-moi.

Toujours.

Mon amour.

 

La plume pour le fugace et la chaîne pour l’infini.

La plume pour l’indéfinissable et la chaîne pour le senti.