Ah ! Le continent rose et mystérieux de la fessée…

Il ne cesse de nous interroger.

 

La grande question « La fessée est-elle totalement indépendante des pratiques SM ou bien en est-elle l’antichambre ou encore une partie intégrante ? », comme dirait l’autre, « ça se discute »…

Je ne suis pas convaincue que même Italo Baccardi y apporte une réponse définitive à travers ce petit manuel édité par « La Musardine » dans sa série des « Osez…etc. » (je vous ai déjà présenté « Osez…le SM » de Gala Fur, il y a quelques mois). Série illustrée avec bonheur par le pinceau de Arthur de Pins aux personnages adorablement « craquants »…

 

Mais cette question étant loin d’être d’une importance vitale et chaque amoureux/se de la fessée y ayant sûrement déjà apporté sa réponse personnelle, il faut néanmoins constater qu’en général, le grand public ne sait pas grand chose de la fessée érotique.

On pourra donc se précipiter sur ce petit opuscule, du à la plume de cet Italo au prénom qui fleure bon la brise transalpine, dont on nous dit qu’il est kinésithérapeute et qu’il a déjà écrit sous divers pseudonymes différents ouvrages auprès des mêmes éditions (j’ignore lesquels).

 

On y trouvera un véritable mode d’emploi de la fesse et ... des différentes positions, instruments, vêtements etc qui peuvent l’honorer, l’accompagner dans le cadre d’une…fessée.

Cela pourrait même éviter à certains de courir des risques tel l'ignare fantasmeur qui, dans le cadre des "Googleries abracadabrantes" qui conduisent chez  Missy V' et que celle-ci relève sur son blog,  faisait des recherches pour "être fessé avec une pelle de chantier" !!

 

Si Italo Baccardi n’a pas dans ce livre l’humour au vitriol qui caractérisait l’ouvrage de Gala Fur dans la même collection, il ne manque cependant pas d’esprit ni de culture et propose sur un ton « badin » un grand nombre de chapitres appuyés de textes et témoignages qui permettent une découverte de cette pratique amoureuse et peuvent même aider certains, déjà convaincus, à se situer.

Le plus appréciable est sans doute sa vision œcuménique de la fessée : elle concerne autant les femmes que les hommes aussi bien du côté donneur/se que receveur/se, de quoi en déculpabiliser beaucoup !

 

Le livre une fois refermé, on sait tout sur la fessée et ses aspects techniques et psychologiques. Un ouvrage encyclopédique en bref.

Cependant, pour un passionnant complément littéraire et culturel, je conseille d’accompagner cette lecture de celle de la fameuse « Anthologie de la fessée et de la flagellation » d’Alexandre Dupouy en poche aux mêmes éditions.

 

Clin d’œil personnel, cette série semblait introuvable chez notre libraire. « La Musardine » y est pourtant présente. Simple question de classement qui vaut son pesant d’or : les livrets de la série des « Osez… » sont entreposés dans le rayon « Art de vivre ».

Je trouve vraiment que la place qui échoie donc à « Osez…le SM », Osez…la fessée », « Osez…l’échangisme » etc. tout à côté des ouvrages sur le mieux être, la nutrition, et tant d’autres est savoureuse et témoigne d’un changement de conception des valeurs…

 

« Art de vivre »… Expression délicieuse… Comme une fessée.

 

« Bien fesser est un art : subtil dosage de douleur et de plaisir – un peu de douleur pour beaucoup de plaisir – qu’il faut savoir varier selon chaque partenaire. Le but étant de le conduire à la plus grande volupté. La fessée est le plus sensuel des châtiments corporels. On « donne » une fessée. »

 

Italo Baccardi  - Osez…la fessée – Editions La Musardine – 2005.